top of page

Le Breathwork : une méthode de respiration pour libérer les blocages émotionnels


Popularisée dans les années 70, le Breathwork est une méthode de respiration consciente, centrée sur l'hyperventilation contrôlée et aidant à surmonter les blocages émotionnels.


Breathwork : Du LSD à l'hyperventilation contrôlée

La respiration peut-elle guérir l'esprit ? Selon le psychiatre Stanislav Grof, certaines techniques respiratoires basées sur l'hyperventilation permettent d'atteindre un état de conscience modifié sans recourir à des substances. L'objectif ? explorer son être intérieur et de mieux gérer ses émotions.


Le Breathwork est né suite à l'interdiction du LSD dans les années 1970, une substance autrefois utilisée par les psychiatres pour traiter des troubles psychologiques. Grof a poursuivi ses recherches et a mis au point une méthode légale permettant d'obtenir des effets similaires via la modification de la respiration.


Pour élaborer cette technique, le fondateur de la psychologie transpersonnelle s'est inspiré du pranayama indien et de la respiration consciente appelée "rebirth". Ainsi est née la respiration holotropique, ou Breathwork.


Comment se déroule une séance de Breathwork ?

En ligne ou en présentiel à Bruxelles, une séance de Breathwork se pratique en position assise ou allongée selon la technique. Contrairement à une respiration relaxante, le Breathwork vise l'hyperventilation contrôlée.


La durée de mes séances de Breathwork ? 1h30 à 2h en intégrant différents éléments. Les effets peuvent être intenses, avec des réactions émotionnelles variées comme des pleurs, des rires ou des cris. Nous pouvons avoir des images, des mots très clairs qui apparaissent. C'est ainsi qu'on se libère physiquement, mentalement et émotionnellement.



Une méthode déconseillée aux femmes enceintes et aux personnes cardiaques. Parmi les effets secondaires possibles : forme de tétanie, contractions musculaires involontaires etc.

0 vue0 commentaire

Comments


bottom of page